Facebook nous pousse encore à la surexposition

Vous souhaitiez plus d'intimité sur les réseaux sociaux? C'est peine perdue. Facebook trouve encore les moyens de rétrécir votre champ d'informations privées grâce à deux nouveautés qui ne devraient pas vous laisser indifférents.

Suppression d'un important paramètre de confidentialité


L'une des deux surprises de ce géant des réseaux sociaux, c'est la suppression pure et simple d'un important paramètre de confidentialité. Vendredi 11 octobre dernier, Facebook annonçait la disparition dans les prochaines semaines de l'option qui permettait à ses utilisateurs de gérer la visibilité de leur profil lors d'une recherche. En somme, d'ici quelques jours, votre profil (photo de profil, photo de couverture, infos) sera obligatoirement visible par tous ceux qui vous rechercherons sur le réseau, et non plus uniquement par vos amis. Aux utilisateurs qui avaient paramétré l'option « Qui peut me trouver avec une recherche » sur autre chose que « public », une notification leur sera envoyée prochainement les avertissant de sa suppression...


Facebook se justifie en expliquant que ce paramètre pouvait représenter un inconvénient, par exemple pour les personnes qui n'arrivaient plus à retrouver certains de leurs amis à cause ce filtrage. De plus, bien que l'entreprise déclare que le nombre d'utilisateurs ayant activé ce «vieux» réglage était «infime», elle refuse d'en livrer un pourcentage. Timidité ou mauvaise foi ? Quand il s'agit de confidentialité, Facebook peut oublier ses users, mais jamais lui-même...

Nouveau moteur de recherche socialisé


La deuxième nouveauté qui va mettre en péril la sécurité de nos informations sur la Toile, c'est le Graph Search (ou « recherche dans le graphe » en français). Cet outil, déployé depuis janvier en phase de test, regroupe toutes les informations délivrées par des millions d'internautes depuis des années. Concrètement, il s'agit d'un moteur de recherche socialisé qui permet de retrouver des personnes (des amis, mais pas que) partageant les mêmes centres d'intérêts que vous. Il se base sur vos mentions « j'aime », vos localisations, vos informations (sexe, âge, poste), les photos et vidéos sur lesquelles vous êtes identifiés, etc. Désormais, vos connaissances et celles de vos amis pourront tout savoir de vous en un clin d’œil.




Prenons un exemple concret : avec le Graph Search, il vous suffit de taper «Personnes qui aiment sortir en semaine», ou «Photos de femmes célibataires à Nantes» pour retrouver toutes les informations relatives aux internautes concernés par votre sélection. Facebook conseille alors de mettre à jour vos paramètres de confidentialité, afin de diminuer l'impact qu'aura cette innovation sur vos données. Cependant, l'entreprise oublie de préciser qu'il suffit qu'un de vos amis vous identifie dans une photo (et que ses paramètres de confidentialité à lui ne soient pas définis) pour que celle-ci apparaisse via le Graph Search...

Vous trouverez ci-dessous une vidéo satirique décrivant l'outil Graph Search, qui vous fera sûrement rire jaune...



En résumé, si vous ne prêtez pas attention à l'encadrement de vos informations personnelles, Facebook s'appliquera à réduire au maximum ce qu'il vous reste de vie privée en ligne... Pour pallier à ces deux nouveautés, nous vous conseillons de définir (si ce n'est déjà fait) et de vérifier l'état de vos paramètres de confidentialité.


1/ Commencez par limiter la visibilité de toutes vos anciennes publications (photos, vidéos, statuts). Pour cela, cliquez sur le cadenas en haut à droite, « Paramètres et outils de confidentialité », rendez-vous dans la catégorie « Qui peut voir mon contenu ? », puis « Limiter la visibilité des anciennes publications sur votre journal» : ici, restreignez la visibilité à vos amis.




2/ Limitez la visibilité de vos futures publications. Dans « Paramètres et outils de confidentialité », rendez-vous dans la catégorie « Qui peut voir mon contenu ? », puis « Qui peut voir vos futures publications ? » et restreignez là-aussi la visibilité à vos amis.





3/ Contrôlez les personnes qui peuvent publier dans votre journal et vous identifier dans des photos. Dans « Paramètres et outils de confidentialité », allez dans la catégorie « Journal et identification », « Qui peut ajouter des contenus sur mon journal ? », et cochez OUI à « Examiner les publications dans lesquelles vos amis vous identifient ».





4/ Sécurisez votre profil Facebook pour qu'il n'apparaisse pas dans d'autres moteurs de recherche. Dans « Paramètres et outils de confidentialité », cochez NON à « Souhaitez-vous que d'autres moteurs de recherche contiennent un lien vers votre journal ? ».




5/ Consultez votre profil du point de vue d'un utilisateur qui ne fait pas partie de votre liste d'amis. Depuis votre profil, cliquez sur la petite roue en haut à droite « Paramètres », puis sur « Consulter mon profil en tant que...». Vous aurez un aperçu de votre journal tel que tout le monde peut le voir.

Commentaires