Comment faire face au cyberbullying ?

Le cyber quoi ? Le cyberbullying, un mot dérivé de l'anglais, signifiant « brutaliser ». En France, on pourrait le traduire par « cyber harcèlement ».

69 % des jeunes de 13 à 22 ans ont déjà dû faire face à ce genre d'intimidation virtuelle, et 20 % d'entre eux en ont «extrêmement souffert». Les plus grandes sources permettant le cyberbullying ? Facebook et Twitter, vous l'aurez deviné... Voici donc 5 conseils à faire suivre à vos enfant pour lutter contre ce phénomène et atténuer au maximum ses effets négatifs sur leur estime de soi :


1) Ne pas répondre

La première chose à faire, c'est de ne RIEN faire ! La personne qui cherche à t'intimider attend une réaction de ta part, telle qu'elle soit. En prenant contact avec elle, tu lui donneras ce qu'elle veut, et renforceras son envie de « jouer » avec toi. Le mieux, c'est de ne pas lui donner prise et de simplement l'ignorer.


2) Demander de l'aide

On t'a toujours appris à ne pas rapporter ? C'est possible, mais si tu es pris à partie par quelqu'un, même sur Internet, les choses deviennent sérieuses. Alors préviens tes parents, ou tes frères/soeurs aîné(e)s, ou ton meilleur ami... L'union fait la force ! Le but du bullyer est de t'isoler, de te donner le sentiment que tu es seul et détesté. Encore une fois, ne lui donne pas ce plaisir, et parles-en autour de toi.


3) Signaler l'abus

Ce genre de comportement n'est pas légal. Si tu penses que ça en vaut la peine, tu peux porter plainte pour harcèlement moral. Si non, tu peux au moins signaler l'abus sur les plateformes où le harcèlement a lieu. Facebook et Twitter te permettent de signaler les contenus inappropriés ou insultants à des modérateurs. Pour les groupes et les pages, clique sur l'icône en forme d'engrenage et choisi «Signaler le groupe / la page». Pour les messages, clique sur le bouton «Actions» en haut à droite du fil de discussion, et choisi «Signaler du contenu indésirable ou un abus». Pour les photos et vidéos, clique dessus, puis sur «Options» en bas à droite, et sélectionne «Signaler». Ces éléments ne seront plus visibles !


4) Bloquer la / les personnes indésirables

La plupart du temps, le harcèlement virtuel a lieu sur les réseaux sociaux. Fort heureusement, Facebook et Twitter luttent contre ce phénomène et proposent des solutions pour bloquer celui qui t'importune. Comment ?

Sur Twitter
Va sur le profil de la personne en question, clique sur l'icône qui représente un petit bonhomme, et choisi «Bloquer @LaPersonneEnQuestion». Elle ne pourra plus te suivre, retweeter tes tweets, te citer, etc.


Sur Facebook
Va sur le profil de la personne en question, clique sur l'icône qui représente un engrenage, et choisi «Signaler / bloquer cette personne». Tu peux aussi te rendre dans tes paramètres de confidentialité (icône cadenas en haut à droite), et cliquer sur « Comment empêcher quelqu'un de me contacter?». Cette personne ne pourra plus te voir, ni toi, ni tes photos, ni tes commentaires, et n'auras plus aucun moyen d'entrer en communication avec toi !




5) Ne pas se venger

La tentation de faire justice toi-même est forte, alors pourquoi ne pas y céder? Il l'a bien mérité après tout ! C'est vrai... Mais qui pourra te plaindre si tu fait subir aux autres ce qui t'as fait du mal? Tu ne vaudras pas mieux que lui, et on peut dire que les bullyers ne valent pas grand chose ! Cachés derrière leur écran, à s'en prendre aux autres et à exploiter leurs faiblesses, ils ne prennent aucun risque. Alors, c'est qui le faible dans l'histoire?...



Sources : Annual Cyber Bullying Survey

Commentaires