#FireChallenge : le hashtag à bannir


Depuis plus d'un mois, un nouveau défi Facebook est apparût sur le sol Américain: le Fire Challenge. Si en France les défis n'ont pas encore dépassé le stade de la neknomination ou du « à l'eau ou un resto », ils prennent un tournant plus que dangereux aux États-Unis.




Un défi ahurissant et des conséquences qui le sont tout autant.

Le principe du Fire Challenge est aussi simple que stupide : l'immolation. Des centaines de jeunes se filment en train de se badigeonner une partie du corps d'alcool à brûler ou d'allume-barbecue (torse, bras, mains, parties génitales etc) avant d'y mettre le feu. Le but du « jeu » ? Éteindre le feu le plus rapidement possible et diffuser la vidéo sur Facebook et Youtube. Plus la vidéo est spectaculaire, plus l'adolescent gagne en Likes, et donc en notoriété. Cependant (il fallait s'en douter), ce défi a d'ores et déjà mené plusieurs personnes à l'hôpital pour blessures graves, et un mort est à déplorer : le 24 juillet un adolescent de 15 ans est décédé suite à ses brûlures, le 25 juillet un autre jeune de 15 ans est hospitalisé pour des brûlures au second degrés. L'hôpital Universitaire du Kansas déclare avoir reçu des dizaines de jeunes par semaine depuis le début de l'été, tous hospitalisés pour des brûlures dont certaines au troisième degrés, nécessitant une greffe de peau.


Certains internautes se montrent déjà choqués, voire cyniques : « Les humains deviennent-ils plus stupides ou c'est juste ma perception ? », « Tu dois vraiment être un crétin pour t'enflammer uniquement pour 5 minutes de gloire sur internet », etc. Les autorités américaines essayent d'enrayer le phénomène avant qu'il ne prenne plus d'ampleur. Pour ce faire, les médias diffusent l'information, les victimes de ce défi souhaitent décourager les prochains joueurs, les réseaux sociaux tentent de supprimer les contenus liés au #FireChallenge … Mais c'est encore loin d'être suffisant.


Pourquoi un tel défi ?

Selon l'enquêteur d'incendies d'Overland Park Kurt NEIS, « les jeunes ne comprennent pas pleinement ce qui peut arriver en faisant cette épreuve du feu. C'est au delà d'une blague sur Youtube, ça peut causer des dommages irréversibles et permanents ». Edith TARTAR GODDET, psychosociologue et psychologue clinicienne spécialisée dans les comportements adolescents, « les jeunes sont soumis à un grand conformisme lors de leur adolescence. Ils cherchent alors absolument à se démarquer de l'ordinaire, et vivent des expériences excessives : le feu est une problématique propre à l'adolescence », conclut-elle.


Comment réagir ?

Avant toute chose, parlez-en avec les jeunes de votre entourage. Demandez-leur ce qu'ils pensent de ce genre de comportement, expliquez-leur les risques, et mettez-les en garde. Vous verrez, les enfants et les adolescents sont souvent plus malins qu'on ne le pense... Ensuite, pour les protéger des contenus et des vidéos pouvant les choquer (qui pullulent en ce moment sur internet), mettez en place un filtrage internet. Vous pouvez dès à présent paramétrer le « Mode sécurisé » sur Youtube grâce à ce rapide tutoriel, et signaler les contenus choquants aux modérateurs sur Facebook, Twitter et Youtube.


Signaler une vidéo choquante sur Youtube :
Cliquez sur le bouton « Signaler » sous le lecteur vidéo (petit drapeau). Sélectionnez « Actes dangereux et pernicieux », puis « Utilisation abusive du feu ou d'explosifs ». Vous pouvez ensuite préciser l'information en tapant « Immolation ».


Signaler un contenu choquant sur Twitter :
Pour signaler un média dans un tweet, cliquez sur le bouton « Signaler le média ». Pour signaler un tweet, cliquez sur le bouton « Plus », puis sur « Bloquer / Signaler ». Vous pourrez ensuite préciser que ce tweet est dérangeant.



Signaler un contenu choquant sur Facebook :
Pour savoir comment signaler un contenu abusif sur Facebook, rendez-vous sur cette page. Vous trouverez comment signaler un message, une page, une photo / vidéo, une publication, etc...

Commentaires